Bonne impression!

Bonne impression!

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

En fin de mission d’évaluation à Lomé, la délégation du secrétariat du Commonwealth a rencontré, mercredi, la presse togolaise.

Avec les représentants des organisations faîtières, Marie-Pierre Olivier, Lindiwe Maleleka et Justin Pettit ont évoqué notamment la liberté de presse. L’OTM, le CONAPP, l’URATEL, le PPT ou encore le SYNJIT ont, à l’unanimité, salué l’existence d’une presse libre au Togo ; appelant toutefois à la consolidation des médias par des mécanismes financiers étatiques.

La mission a rencontré plusieurs acteurs nationaux issus de différentes couches socio-professionnelles et des responsables de partis politiques.

Le Commonwealth, faut-il le rappeler, avait déjà dépêché une première mission d’évaluation au Togo, suite à la manifestation d’intérêt par le pays d’adhérer à l’organisation. Le Togo entend ainsi diversifier ses partenaires, dans le respect des libertés et droits de l’hommes, principaux fondamentaux du Commonwealth.