Aller au contenu principal

Déjeuner de presse au ministère chargé de la communication

Publié le : 08 jan 2020
Photo du ministre pendant son allocution

Un déjeuner d'échanges a eu lieu au ministère de la communication, des sports et de l'éducation à la citoyenneté et au civisme, entre le ministre et les acteurs des médias publics et privés

Initié par le ministre Katari FOLI BAZI de la communication lui-même, ce déjeuner qui a réuni, ce mardi 7 janvier 2020, au restaurant VIVI ROYALE, outre les premiers responsables des acteurs des médias (Responsables d’organisations de presse, de syndicats et d’institutions de la communication, etc.), le prédécesseur du ministre, Monsieur Guy Madjé Lorenzo, ainsi que les directeurs centraux et chefs de services dudit ministère.

Ce déjeuner de presse a permis au ministre de présenter les vœux les meilleurs du nouvel an à l’assistance et de revenir sur un certain nombre d’objectifs réalisés en 2019 par le département, les efforts consentis par le gouvernement dans le domaine de la communication en vue de sa modernisation, son développement et l’épanouissement des professionnels de ce secteur.

Plus particulièrement, le ministre a saisi cette occasion pour assurer les invités de l’engagement du Chef de l’Etat, SEM Faure Essozimna GNASSINGBE et du gouvernement à œuvrer pour le bien du secteur de la communication dans notre pays. Le ministre a même souligné que c’est cet engagement qui se traduit par l’adoption, dans la seule année 2019, de deux lois fondamentales dans ce domaine, en dehors de plusieurs actions d’envergure réalisées. Il a exhorté les responsables des acteurs des médias à cultiver eux-mêmes et chez leurs confrères et collaborateurs, le professionnalisme et le sens de responsabilité, surtout dans les périodes électorales qui s’annoncent dans notre pays le Togo.

Les convives du ministre ont profité de l’occasion pour féliciter leur hôte, Le ministre FOLI BAZI, pour ses efforts qui ont permis de booster le monde de la communication dans notre pays en si peu de temps qu’il a passé à la tête du ministère, et pour l’initiative de les rassembler et d’échanger avec eux, dans un cadre aussi convivial qui permet aux uns et aux autres de s’exprimer librement. Ils ont soulevé quelques questions dans le sens de doléances que le ministre a bien notées.

Top