Aller au contenu principal

Ecowas-CEDEAO : Un appel à la solidarité pour la résolution des crises socio-politiques des pays membres

Publié le : 18 avr 2018
Ecowas-CEDEAO : Un appel à la solidarité pour la résolution des crises socio-politiques des pays membres

Les Présidents Nana Dankwa Akufo-Addo et Alpha Condé, désignés comme facilitateurs de la CEDEAO dans la résolution de la crise socio-politique au Togo.

Le Président de la République togolaise, S.E.M. Faure Essozimna GNASSINGBE a accueilli plus de dix chefs d’Etats et gouvernements membres de la CEDAO, à Lomé le 14 avril 2018 pour la tenue de la session extraordinaire de la conférence des chefs d’Etats et gouvernements membres de la CEDEAO. Une institution pour laquelle, la prévention et le règlement des conflits est une priorité pour assurer la paix, la sécurité, le développement socioéconomique et le bien-être des populations de la sous-région ouest africaine.

Pour le président de la commission  de la CEDEAO, SEM Jean Claude KASSI BROU, « la situation politique en Guinée Bissau, qui fait l’objet de ce sommet extraordinaire, reste préoccupante non seulement pour les citoyens de ce pays mais pour toute la communauté régionale » et souhaite que « ce pays frère retrouve la paix et la stabilité pour assurer ainsi son développement économique».

Conformément au contenu du communiqué final présenté par le ministre togolais des affaires étrangères, président du conseil des ministres de la CEDEAO, Monsieur Robert Dussey, la conférence a pris plusieurs décisions suite aux rapports et recommandations soumis aux chefs d’Etats et de gouvernements.

Ainsi, en ce qui concerne la situation politique en Guinée-Bissau, la conférence a félicité S.E.M. Alpha Condé, Président de la République de Guinée et Médiateur de la CEDEAO pour la Guinée-Bissau et S.E.M. Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République Togolaise et Président de la conférence pour les efforts et le travail accomplis dans la gestion de la crise en Guinée-Bissau. S.E.M. José Mario VAZ, Président de la République de la Guinée-Bissau a annoncé la nomination de M. Aristide GOMES comme Premier Ministre de consensus et la tenue des élections législatives le 18 novembre 2018.La conférence se félicite de la solidarité internationale dont a fait preuve l’Union Africaine, les Nations Unies, l’Union Européenne et les autres partenaires bilatéraux et sollicite leur soutien à la CEDEAO dans le cadre de la résolution de la crise en Guinée-Bissau. Le mandat de la mission de la CEDEAO en Guinée-Bissau a été prorogée jusqu’au 30 juin 2018 ainsi que le mandat du bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau, prorogée jusqu’au 28 février 2019.

Au titre des élections dans la région, la Sierra-Leone s’est vue féliciter de la réussite de l’organisation des élections générales du mois de mars, franchissant ainsi une étape importante dans la consolidation de la démocratie.

En ce qui concerne la situation socio-politique au Togo, la conférence a nommé leurs Excellences S.E.M. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président de la République du Ghana et le Professeur Ado et Alpha Condé, Président de la République de Guinée, comme facilitateurs de la CEDEAO pour aider le gouvernement et les acteurs politiques togolais dans la réalisation des réformes constitutionnelles, dans le respect des délais légaux, des normes et principes de la démocratie et de l’Etat de droit.

Au titre de la lutte contre le terrorisme, la conférence condamne les attaques terroristes dans la région et offre tout son soutien à la Force Conjointe du G Sahel

Et enfin, au point de l’insécurité alimentaire, la conférence recommande aux Etats membres de la CEDEAO, de prendre des mesures concrètes afin de contribuer à relever le défi de la pénurie alimentaire et d’y trouver une solution durable.

 « Après avoir semé mort et désolation, le terrorisme et l’extrémisme violent laissent dans leur sillage des fléaux dont les premières victimes sont nos citoyens les plus vulnérables. Ainsi, dans la situation d’urgence dont le comité permanent Inter-Etat de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS) nous a alertés cette semaine, et qui menace déjà de famine de sept (7) millions de personnes, l’insécurité ambiante tient une place importante. Nous devons faire front, mettre en commun nos énergies et poursuivre les actions concertées jusqu’à l’éradication du fléau. Nous croyons en la force de la solidarité pour être notre alliée dans cette lutte » tel était l’appel à la solidarité des participants à cette conférence dont le  communiqué final a été lu par le ministre togolais des affaires étrangères, président du conseil des ministres de la CEDEAO, Monsieur Robert Dussey.

Le Président en exercice de la CEDEAO, S.E.M. Faure Essozimna GNASSINGBE, « adresse ses vives félicitations à SEM Julius Maada Bio, et salue l’ensemble des parties prenantes pour leur maturité » Le président a « bon espoir que toutes les pistes de dialogue continueront d’être explorées et que bientôt. Notre communauté pourra se réjouir du retour de la sérénité et de la cohésion en Guinée-Bissau ».

Top