Aller au contenu principal

Communication

Présentation


Bien des changements ont cours dans le secteur de la communication togolaise. Des changements qui sont déjà perceptibles à travers les réformes institutionnelles et juridiques, qui concourent à la modernisation des médias d’Etat en les engageants résolument vers la mission de service public d’information et de communication de qualité.  Une mission qui permet aujourd’hui à la Télévision nationale mais également aux radios nationales (Radio Lomé et Radio Kara) d’être disponibles sur satellite.

Les réformes  visent  à doter les médias d’État de nouveaux statuts qui leur confèrent la personnalité juridique d’entreprises, fournisseurs de service public en matière d’information, de communication et de production audiovisuelle. 

Cette modernisation va aussi se faire avec la numérisation complète des équipements de production et de diffusion audiovisuelle, le renforcement de la couverture télévisuelle et radiophonique, la mise en œuvre d’une stratégie nationale d’accompagnement de la transition de l’audiovisuel analogique au numérique, la relance de la production audiovisuelle nationale, le renforcement des capacités managériales et professionnelles des journalistes et techniciens de la communication.

Les assises de Kpalimé ont également  eu le mérite de relever les insuffisances de la presse privée, mais également de faire des recommandations relatives à la réorganisation des organisations  d’autorégulation, au renforcement du professionnalisme, à l’amélioration des conditions de travail des journalistes et techniciens de la communication, et à la responsabilité des acteurs de la communication. 

Les gros enjeux communicationnels















 

Politique sectorielle


En cours de finalisation Une politique sectorielle est en finalisation au niveau du Ministère afin de soutenir les nouvelles orientations et les innovations en cours dans le secteur de la Communication au Togo.

Sont principalement concernées par ses innovations, la politique de modernisation des médias publics, le tournant nécessaire de la transition numérique (TNT), l’accompagnement à la transformation des organes médiatiques en des entreprises de presse et la professionnalisation de la presse togolaise.

Le positionnement de la Communication, comme un vecteur clé du changement et de l’émergence de la république Togolaise est reconnu. La politique sectorielle consacrera cet état de fait et engagera les outils de la communication pour accompagner tous les secteurs de développement à la base du Togo, entre autres, l’économie, l’agriculture, la santé, le commerce, la culture, l’éducation, la sécurité des biens et des personnes, la justice, l’équité…

La politique définira également les bases de la refonte de la presse togolaise en prenant appui sur les principales recommandations issues des Etats Généraux de la Presse de Kpalimé.

Pour y arriver, l’Etat compte sur le portail web de la république et une pluralité de médias, don une centaine de presse écrite, une dizaine de télévisions, une quatre vingtaine de radios et des agences de presse.

Cette liste des médias togolais est élaborée par la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication.

Chiffres clés


Situation au niveau de la TVT




Les autres télévisions


Les radios



La Presse écrite

Top