Aller au contenu principal

Les ministres de l’UEMOA de la culture en conseil de validation à Lomé

Publié le : 07 oct 2017
Les ministres de l’UEMOA de la culture en conseil de validation à Lomé

Les ministres en charge de la Culture des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) se sont retrouvés en une réunion dite « sectorielle », Ce vendredi 6 octobre 2017 à l’hôtel Sarakawa-Lomé

En prélude au Conseil des ministres en charge de la Culture des Etats membres de l’UEMOA, des experts de l’espace sous régional sont réunis dans la capitale togolaise, ces 04 et 05 octobre, pour échanger sur les défis qui s’imposent à leur secteur et de lui donner une nouvelle dynamique dans l’espace sous régional. Ceci dans la lignée d’une série de rencontres initiées depuis quelques années pour la poursuite de la mise en œuvre effective du Programme régional de Développement Culturel UEMOA (PDC-UEMOA) et a permis aux participants d’échanger sur ledit programme.

La culture est un facteur de développement c’est pour cela qu’il est important que l’on donne une certaine législation aux textes qui régissent cette culture ou encore mettre des conditions favorables pour son application. C’est l’objectif fondamental pour lequel les experts de l’UEMOA se sont réunis à Lomé durant ces 02 jours.

Ayant pour finalité de contribuer à valoriser la culture comme source de création de richesses et de rayonnement dans l’UEMOA, le conseil vise aussi à développer un marché régional des biens et services culturels, en le structurant et en le rendant attractif ainsi qu’en améliorant la visibilité des expressions culturelles de l’espace communautaire.

Les participants ont étudié les projets de texte portant sur la gouvernance du PDC-UEMOA, la constitution de listes du patrimoine régional, la lutte commune contre les atteintes aux droits de la propriété littéraire et artistique. Ils ont planché également sur la labellisation des manifestations culturelles en vue de leur valorisation dans la perspective d’accroître la visibilité des expériences culturelles et le rayonnement de l’institution.

Le ministre togolais en charge de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique, Guy Madjé LORENZO, « le PDCUEMOA est un important outil communautaire relatif à une meilleure gestion des affaires culturelles au sein de l’espace communautaire et est porteur d’un dynamisme et d’une créativité nécessaires au progrès des sociétés africaines comme un facteur d’émancipation et d’épanouissement ».

Pour le président du conseil des ministres en charge de la Culture, Abdoul Latif Coulibaly, « les deux axes du programme à savoir le développement d’un marché régional des biens et services culturels et l’amélioration de la visibilité des expressions culturelles de l’espace communautaire conduiront à des points de convergence, permettant ainsi d’ouvrir d’importants chantiers qui transcenderont les frontières ».

Rappelons que pour la rencontre des experts, plus de quarantaine d’experts comprenant les juristes ont participé à cet atelier qui, à coup sûr, balisera la voie aux ministres de l’Union pour une éclosion totale de la culture dans la sous-région.

Top