Aller au contenu principal

Discours du Ministre lors de l'atelier de pré validation des programmes d'EPS

Publié le : 03 jan 2018
Discours du Ministre lors de l'atelier de pré validation des programmes d'EPS

Un Atelier de pré validation d’un document provisoire des programmes d’EPS a réuni l’ensemble des acteurs clés du système éducatif à Lomé afin de leur permettre d’apporter leur contribution à son amélioration.

Monsieur le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche ;

Monsieur le ministre des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle ;

Monsieur le ministre délégué auprès du ministre des enseignements primaire, secondaire chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle ;

Messieurs les représentants des ministères chargés des enseignements ;

Messieurs les Directeurs centraux du ministère de la communisation, de la culture, des sports et de la formation civique ;

Honorables invités ;

Chers collaborateurs ;

Mesdames et Messieurs,

C’est pour nous un grand honneur et un réel plaisir de présider la présente cérémonie officielle d’ouverture de l’atelier de pré-validation des programmes d’enseignement de l’éducation physique (EPS) au TOGO.

En cette circonstance solennelle, nous voudrions saluer la présence parmi nous des Ministres :

  • de l’enseignement supérieur et de la recherche ;

  • des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle ;

  • et chargé de l’enseignement technique.

Nous voudrions aussi vous remercier vous tous ici présents pour la promptitude dont vous avez fait preuve en répondant à notre invitation et qui témoigne votre engagement à œuvrer pour le  développement de notre pays le Togo.

Mesdames et Messieurs,

Au regard des multiples réformes engagées depuis plusieurs années dans plusieurs secteurs à l’instar de ceux de l’éducation et des sports, nous voudrions profiter de cette occasion pour rendre un vibrant hommage au Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE pour sa volonté politique qui facilite la mise en œuvre desdites réformes. Cette volonté témoigne du prix qu’il attache au développement du sport en général et en particulier à la dynamisation de l’enseignement de l’éducation physique et sportive.

Mesdames et Messieurs,

Il est unanimement admis que l’éducation physique et sportive  (EPS) est un moyen d’éducation                                                          , de formation, d’amélioration de la santé physique et morale de l’individu. Sa pratique est donc indispensable  et son enseignement mérite d’être promu notamment dans les systèmes éducatifs.

Cependant, force est de constater qu’au Togo, l’enseignement de l’EPS connaît une léthargie malgré la place que lui confère la réforme de l’enseignement de 1975.

C’est pourquoi, depuis 2016, notre pays s’est résolument engagé dans un processus d’élaboration des programmes d’enseignement de l’EPS.

En effet, ce processus que nous avons lancé le 21 février 2017 passé comporte deux phases à savoir la phase de diagnostic et d’élaboration du document des programmes d’EPS puis la phase d’expérimentation et de validation.

Mesdames et Messieurs,

La phase de diagnostic et d’élaboration du document regroupe plusieurs étapes dont notamment la production du document provisoire des programmes de l’EPS par le Consultant commis et l’organisation de l’atelier de pré-validation dudit document en vue de permettre aux acteurs clés du système éducatif d’apporter leurs contributions à son amélioration.

C’est dans ce contexte que se tient le présent atelier qui s’inscrit donc dans le processus d’élaboration proprement dit des programmes d’enseignement de l’EPS pour la dynamisation des activités physiques et sportives (APS) dans les écoles du Togo afin de sortir de la routine et de l’improvisation.

Mesdames et messieurs,

Le présent atelier marque la fin de la première phase et ouvre la voie à la deuxième phase qui porte sur l’expérimentation des programmes de l’EPS dont la mise en œuvre est prévue déjà en janvier 2018 et qui comporte trois (3) étapes à savoir : l’implémentation, l’expérimentation proprement dite et le suivi évaluation.

Mesdames et Messieurs,

En raison de l’importance du présent atelier et au vu des sujets d’intérêts considérables que révèle l’enseignement de l’EPS, nous exhortons tous les participants à faire preuve de synergie, de courtoisie et d’abnégation en vue des échanges utilitaires devant permettre de procéder à l’élaboration d’un programme d’enseignement de l’EPS de qualité dans notre système éducatif national dans la perspective de l’atteinte des objectifs de développement de durable (ODD).

A l’endroit du Consultant, nous ne doutons point de vos compétences. C’est pourquoi nous vous demandons de faire preuve de beaucoup de disponibilité en vue d’un heureux aboutissement du processus d’élaboration des programmes d’enseignement d’EPS dans notre pays.

Tout en souhaitant plein succès aux travaux, nous déclarons ouvert l’atelier de pré-validation des programmes d’enseignement de l’éducation physique  et sportive (EPS) au TOGO

Je vous remercie.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 

 

Top