Aller au contenu principal

Etude pour la réhabilitation, la rénovation du centre de lecture et d’animation culturelle et de la salle de spectacle à Lomé et réhabilitation de l’IPSL de Notsè.

Résumé

Programmé pour 2017 au coût total de , ce projet à deux volets a concerné la rénovation du centre de lecture et d’animation culturelle et de la salle de spectacle à Lomé (20 000 000 F CFA) et la réhabilitation de l’IPSL de Notsè (20 412 000 F CFA) des suites d'un incendie survenue dans les locaux en 2013.

Contexte


Le bâtiment abritant le centre de lecture et d’animation culturelle est en état de délabrement avancé. Cette situation est préjudiciable à la sécurité du personnel y travaillant et pour les biens s’y trouvant.
Pour trouver une solution provisoire au problème, le personnel et les biens ont été transférés dans des bâtiments appartenant au ministère.
Cependant, l’exiguïté des structures d’accueil du personnel ne permet pas à celui-ci de travailler dans de bonnes conditions.
D’autre part, les services déconcentrés du ministère de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique notamment ceux du secteur des sports logent dans de vieux bâtiments. Ces infrastructures sont exposées aux intempéries et catastrophes de tous ordres. A titre d’exemple, l’inspection préfectorale des sports et des loisirs de Notsè a subi un incendie du fait de la vétusté de ses installations. Ce qui a créé des dégâts matériels importants.


 

Description

En vue de trouver une solution définitive à ce problème, il s’avère nécessaire de réhabiliter le centre de lecture et d’animation culturelle et la salle de spectacle à Lomé.
Pour y parvenir, des études pour déterminer les coûts de la réhabilitation sont indispensables pour permettre la programmation de la réhabilitation dudit centre.
Aussi, eu égard aux dégâts causés par l’incendie qu’a connue l’inspection préfectorale des sports et des loisirs de Haho (Notsè) en 2014, s’avère t-il indispensable de la réhabiliter en vue de sécuriser le personnel qui l’utilise et les biens publics qui s’y trouvent.
C’est à ce titre que le ministère de la communication, de la culture, des sports et de la formation sollicite un fonds pour la réhabilitation dudit service.

 

Objectifs

Evaluer les contraintes socio-économiques et environnementales pour la réhabilitation
Estimer les coûts de réhabilitation du bâtiment
Recruter un cabinet pour l’exécution des travaux de réhabilitation de l’inspection de Notsè
Réaliser les travaux

 

Etat d'avancement

L'étude pour la réhabilitation, la rénovation du centre de lecture et d’animation culturelle et de la salle de spectacle à Lomé a été déjà prise en compte dans des taravux d'évaluation effectués par l'Union Européenne chargée d'exécuter les travaux de réhabilitation
L'Inspection préfectorale de Notsè est réhabilitée et la est réceptionnée
.

Prochaines étapes

Top