Les grands chantiers en cours



Entre autres actions à poursuivre et réparties en 6 principaux axes.

  1.  Améliorer le pilotage du ministère pour des services plus performants,
  2. Moderniser les médias publics  et rendre professionnelle la presse nationale,
  3. Promouvoir les industries et professions culturelles,
  4. Développer les pratiques sportives et le professionnalisme,
  5. Promouvoir des industries de loisirs,
  6. Renforcer la formation civique et l’éducation à la citoyenneté.

1 Améliorer le pilotage du ministère pour des services plus performants

Il s'agit d'assurer la coordination du pilotage des programmes et projets, appuyer techniquement la mise en œuvre des autres programmes du ministère, élaborer et planifier les budgets programmes, et veiller au suivi-évaluation de la politique publique.

De façon spécifique, cet axe permet de disposer d’un cadre de pilotage, d’optimiser les ressources humaines, d’avoir une meilleure allocation des ressources en fonction des objectifs, d’avoir un dispositif de planification et de suivi-évaluation efficace, et d’assurer le pilotage interne de l’information.

2 Moderniser les médias publics  et rendre professionnelle la presse nationale

Ce axe consiste à mettre en œuvre le plan de réforme des médias d’État, de numérisation des médias publics, de renforcement de la production audiovisuelle et d’amélioration de la qualité de la presse nationale.

Les objectifs spécifiques consistent à mettre en œuvre le plan de réformes institutionnelles et juridiques des médias publics, à poursuivre la numérisation des médias publics, et à améliorer la qualité de la presse nationale.

Il faut noter un début de mise en œuvre d’actions de modernisation des équipements de production audiovisuelle, la mise sur satellite de la Télévision togolaise, des radios Lomé et Kara, la mise en ligne des radios Lomé et Kara, de l’Agence togolaise de presse et de Togo-Presse. Les médias audiovisuels publics sont en cours de numérisation.
 
Un appui spécifique à la mise en oeuvre des recommandations des assises de Kpalimé est également en cours.

3 Promouvoir les industries et professions culturelles

Valoriser et viabiliser le patrimoine culturel dans toute sa diversité, promouvoir les industries culturelles et créatives et renforcer la protection juridique des artistes, de leurs œuvres et des biens culturels, tels sont les objectifs généraux de cet axe 3.
 
Pour atteindre ces objectifs généraux, il un travail d’amélioration du statut social des artistes est en finalisation de meme que le cadre de travail et de production des acteurs culturels. Ces actions permettront d’établir ensuite une cartographie culturelle complétée de données statistiques, d’élaborer des programmes et projets visant à promouvoir la création artistique et culturelle, et de renforcer le professionnalisme dans les différents métiers culturels.
 
Le repositionnement de la culture dans les priorités de développement passe nécessairement par un programme de sensibilisation des populations, des acteurs culturels et des partenaires internes et externes sur la prise en compte des arts et de la culture dans l’élaboration et la mise en œuvre des programmes et projets de développement durable.
 
La valorisation de la culture conduit également à poursuivre la politique d’inventaire du patrimoine national, la numérisation et la viabilisation de ce patrimoine, la lutte contre le trafic des biens culturels et la visibilité de l’expression artistique nationale, l’appui à la création et à l’innovation, ainsi que la diversification de l’offre culturelle.

4 Développer les pratiques sportives et le professionnalisme,

Les réformes du secteur sportif et des loisirs sont relatives aux cadres institutionnels et juridiques, à des innovations dans la gestion des différentes disciplines et pratiques sportives et, au renforcement des capacités techniques et professionnelles.

es actions d’encadrement et de développement des sports ainsi que des mesures de professionnalisation seront engagées pour corriger les faiblesses et promouvoir l’émergence du secteur.

5 Promouvoir des industries de loisirs

Ce programme vise à faire des loisirs un levier d’épanouissement des peuples et d’attraction pour l’investissement.
 
Pour y parvenir, il faut poursuivre l'amélioration de la production et de la consommation des biens et services en matière des loisirs, prévoir et mettre en place des espaces et équipements de loisirs, rechercher des sources de financement des activités de loisirs et assurer la gestion et la maintenance des infrastructures et espaces de loisirs.

6 Renforcer la formation civique et l’éducation à la citoyenneté.

La stratégie consiste à renforcer la formation civique et  l'éducation à la citoyenneté, développer la synergie des actions des acteurs et partenaires, et à promouvoir les droits et devoirs des citoyens.
 
Pour atteindre ces objectifs généraux, il est mis en oeuvre  une plate-forme de formation civique et d’éducation à la citoyenneté, et l'identification des programmes spécifiques de promotion des droits et devoirs des citoyens, de développement du civisme politique, économique, social, et culturel, et de promotion des valeurs culturelles, républicaines et démocratiques.

L’élaboration d’une stratégie de communication sur la mise en œuvre des recommandations de la Commission vérité – justice – réconciliation appuiera la sensibilisation des populations et l’éducation aux droits de l’Homme. Il est également envisagé un projet de développement des compétences des acteurs et des formateurs chargés de ce secteur. Ces actions  contribueront à l’émergence de citoyens responsables et dévoués à la nation.

abc
Le Ministre
Guy Madjé LORENZO
“ Le petit clic remplacera désormais vos longues distances, vos interminables coups de fils, vos multiples questions et renseignements ”
Lire la suite
abc
Accès à l’information et à la documentation publiques. "Il est désormais possible, pour l’administré de sortir des pièges de la désinformation et des rumeurs en faisant le geste le plus simple qu’est ce... Lire la suite